Gaston Lutui 0

WALLIS & FUTUNA : STOP A L'EXPLOITATION DES TERRES RARES SOUS MARINES

315 people have signed this petition. Add your name now!
Gaston Lutui 0 Comments
315 people have signed. Add your voice!
1%
Maxine K. signed just now
Adam B. signed just now

A TOUS LES GOUVERNEMENTS ET COMPAGNIES MULTINATIONALES DE LA PLANETE !

Exploitation des terres rares : un impact à l'échelle mondiale !



En tant que citoyens concernés du monde entier, nous vous exhortons à assumer vos responsabilités en arretant le projet de Eramet, Technip , Areva ,SialeO qui pourrait ravager le sol de l'océan au large des Iles Wallis et Futuna , dont ses proches riverains sont les Iles Fiji , le Vanuatu , Samoas et Tonga ,

Des activités minières en océan profond seraient catastrophiques pour notre climat et notre biodiversité de toute la planete . Nos écosystèmes sont fragiles et nous ne savons tout simplement pas l'étendue des risques posés par ce type d'activité industrielle sous marine .

Vous avez le pouvoir de provoquer des dommages jamais vus pour notre santé et notre planète, ou de prendre une décision historique pour la protection de notre Planete –

Désormais nous vous exhortons à agir avec cette responsabilité réflechie.


Nous savons tous à quel point les mines sont toxiques et peuvent dévaster les écosystèmes sousmarines -- imaginez juste la course effrénée des entreprises avides de fouiller les abysses en quête de minéraux. C’est la dernière chose dont nos océans agonisants ont besoin.



Pollution de l'eau et de l'air, déchets radioactifs, dénaturation des paysages : l'extraction et la transformation des terres rares est source de problèmes environnementaux dans le monde entier.

A Wallis et Futuna, l'exploitation éventuelle des terres rares sous-marines constituent un sujet de conflit.

Les chefferies des royaumes d'Uvea, d'Alo et de Sigave ont clairement -et très fermement- rappelé leur droit ancestral sur les terres, hors d'eau comme sous l'eau.
L’exploitation des terres rares en eaux profondes risque d’affecter l’écosystème



Biodiversité menacée

En cas d’exploitation de ces terres rares marines en grande profondeur, l’environnement serait menacé selon le rapport du CNRS et de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer).

« Indéniablement, les processus miniers vont avoir des impacts sur l’environnement. Ces impacts pourront être très localisés ou au contraire très étendus, d’une durée plus ou moins longue et seront plus ou moins spécifiques selon la nature de la ressource exploitée, et les capacités d’adaptation des écosystèmes face à ces impacts » détaille l’étude.

Il existe plusieurs méthodes d’extractions pour exploiter ces ressources. Le système de ramassage par bennes attachées à un câble et tractées par un navire, le système d’aspiration via un tube, ou le système d’extraction par préleveurs libres et autonomes. Dans tous les cas, ces méthodes de ramassages impactent l’environnement marin.

Avec l’exploitation, le rapport souligne que l’habitat de certains animaux et micro-organismes pourrait être partiellement détruit. De même, le ramassage des terres rares par aspiration pourrait entrainer la disparition de plusieurs animaux et micro-organismes, en raison de l’action combinée de l’abrasion, de la décompression et en raison de l’augmentation de température dans le tube. Enfin, l’exploitation pourrait provoquer une augmentation de la concentration de composés toxiques dans le milieu marin.

« L’exploitation des ressources marines profondes pourrait poser plusieurs problèmes en termes d’impact sur l’environnement. Entrainant notamment une destruction des couches de sédiments, et une augmentation de la concentration en métaux lourds, menaçant certains micro-organismes » explique Sylvain Lamare.



Merci pour votre soutien par le partage et en cliquant sur le lien a droite pour signer cette petition pour le bien de notre Planete >>>

Share for Success

Comment

315

Signatures