Wi NOU KAPAB

WI NOU KAPAB

26-01-2010

Au : Président de la République d’Haïti, Son Excellence René Garcia PREVAL

De : Groupe Citoyens Haïtiens à travers le pays et de la diaspora sous la direction de la population Cayenne

Demande : Associer Haïti à un Sponsor International (Les Etats-Unis par exemple afin de mettre le pays au standard International) pour une période de temps (70 ou 50 ou 25 ans).

MEMORANDA

Plan de Sauvetage pour la Reconstruction Nationale après le passage du Séisme dévastateur passé en Haïti le 12 Janvier écoule à 4h51PM.
- Considérant que nous sommes impuissants depuis 1804, (qui est la date butoire de notre indépendance) malgré tous les efforts inlassables déployés par nos ancêtres pour expulser les puissances colonisatrices de notre territoire.
- Considérant que nos Aïeux restaient l’œil aux aguets,, la main sur la détente, de peur que les puissances étrangères ne refoulèrent pas notre sol pour une nouvelle conquête. Pourtant, c’étaient de graves erreurs; et c’est ce qui met le pays jusqu'à date au niveau dégradant où il s’y plonge.
- Considérant que pour construire et maintenir une nation, il nous faut la participation de ses fils authentiques.
- Considérant que l’événement catastrophique du 12 janvier passé à ébranlé, d’une part la racine principale de la charpente gouvernementale ; d’autre part, a effondré à 90% toutes les institutions étatiques de la capitale. Paralysant ainsi toutes les forces motrices pour la sauvegarde de la souveraineté nationale et pour le développement intégral de la société.
- Considérant que la vulnérabilité de notre peuple occupant le dernier rang de l’Hémisphère/Ouest sur le plan économique et ne disposant pas les moyens nécessaires pour sortir de l’ornière obscure, bafouée, masquée…
- Considérant que depuis 1804, le peuple Haïtien crie et aucune personnalité ne l’entend guère. Car plus d’uns prennent le malin plaisir à tracer de longs sillons sur leur dos en accumulant des capitaux politico-sociaux.
- Considérant que le peuple est las et rempli de tristesse d’attendre en silence une liberté chèrement acquise, celle de vivre dans un pays où l’on peut assurer sa vie et son avenir.
- Considérant que malgré maints efforts déployés par des jeunes soucieux pour un lendemain meilleur en décrochant des diplômes dans diverses disciplines, et pourtant, ils restent bredouilles: sans emploi, sans carrière, sans possession, sans droit…
- Considérant que beaucoup de gens meurent par manque de soins médicaux, curatifs et préventifs.
- Considérant qu’Haïti fait partie intégrante des Nations-Unis et que nous ne pouvons en aucun moment de la durée rester de manière isolée de la planète.
- Considérant que les enfants sont abandonnés et sans encadrement, feront l’objet plus tard de la délinquance Juvénile.
- Considérant que nombreux sont ceux qui aimeraient investir dans le pays ; les Haïtiens d’outre-mer voudraient à tout bout-de-champ construire des usines, des Factoris ; mais à cause de l’insécurité, le kidnapping et de manque d’énergie électrique, ils ont une certaine peur d’œuvrer en ce sens.
- Considérant que l’insécurité bat son plein dans le pays pendant plus de deux décennies où c’est toujours un climat de tension, de psychose de peur, ou les actes de violence se répètent d’un moment à d’autre ; tandis que nous rêvons un environnement sûr et stable en Haïti.
- Considérant que nos politiciens traditionnels ne sont que des conservateurs de pouvoir et n’ont aucune autre ambition que de satisfaire leurs intérêts personnels et mesquins au détriment de la nation.
- Considérant que la durée de vie d’un Haïtien est au voisinage de 40 à 50 ans à cause d’une manque prévention sur le plan, humanitaire.
- Considérant que le système éducatif Haïtien est à son déclin et que l’éducation est révélée comme la clé du développement, à ne pas ignorer que son objectif majeur est de faire l’homme passer de l’état de nature à l’état de raison.
- Considérant que le nombre des enfants scolarisés dans le pays est équivaut à 5% par rapport à d’autres pays. Par exemple un pays comme Cuba où presque toute la population est en mesure de lire correctement.
- Considérant que le service de la circulation, tous les partenaires à travers toutes les institutions et associations syndicales sont impuissants face à la gestion générale du transport en commun en Haïti où les passagers sont entassés comme des fourmis sans jamais trouver une solution négociée.
- Considérant que tout n’est point mis en œuvre pour garantir la jouissance des droits de l’homme sans aucune forme d’exclusion.
- Considérant que nous avons un peuple affamé, rongé par la misère et l’insalubrité… sachant que les Haïtiens sont privés du pouvoir d’achat jamais un plan stratégique Global pour satisfaire ce peuple si angoissé, si tourmenté, si souffrant, jamais un projet de société pour libérer Haïti de ce marasme économique n’a été élaboré.
- Considérants que :
· Les Femmes ?
· La Crise des Valeurs ?
· Plan de Retraite ?
· Le Comportement des Haïtiens révèle comme des flatteurs/serpents rampants ?
· La Santé ?
· Le Tourisme ?
· Terres non Cultivables tandis que nous sommes un pays entièrement agricole…

Compte tenu de tous ces points précités, nous formons un faisceau, nous nous unissons d’une seule voix pour adresser cette demande à notre père, son Excellence le Président René Garcia PREVAL pour associer le pays cette fois-ci à notre voisin et allié puissant “Les Etats Unis D’Amérique”, Ce pour le développement durable/ d’Haïti sous forme de partenariat. Nous aurons les mêmes statuts que Porto-Rico. Nous reconnaissons, entant que père, et patriote, vous aimez le pays de tout votre coeur ainsi que ceux qui vous entourent, mais vous êtes incapable de nous nourrir comme filles et fils, et de nous procurer ce dont nous avons besoin. Alors, nous faisons appel à votre conscience et veuillez nous répondre dans un délai bref, Car la date fixée pour le lancement de notre demande officielle auprès des USA est prévue pour le 12 février prochain. Nous espérons que la grande sagesse qui vous anime vous portera à prendre part avec nous en ce jour qui arrive à grands pas.

Nous vous prions d’agréer nos sincères remerciements anticipés de la part de vos filles et fils que vous aimez tendrement.


C.C – Le Premier Ministre : Jean Max Bellerive -
- Son Excellence Madame Hilary Clinton Dept. D’Etat USA
- Le Ministre des Affaires Etrangères
- Le Ministre des Affaires Sociales
- Le Parlement Haïtien
- Radio Télé Métropole
- Radio Vision 2000
- Radio Signal FM
- CNN
- Fox

Dans ce nouveau plan, Haiti serait gouverné selon le modèle suivant:
En association avec le USA, haiti aurait un gouvernement autonome.
Le chef de l’Etat serait le Président des USA.
Le chef de Gouvernement serait le Gouverneur général élu pour (4 ou 5 ans) par le vote populaire. Nous proposons que le premier gouverneur soit un citoyen (ne) haitien qui n’a jamais eu une deuxième nationalité (en accord avec l’actuelle constitution du pays).
Il y aura deux chambres:
A) chambre des Sénateurs
B) Chambre des Députés
Haiti aurait l’autorité sur ses affaires internes. Les USA contrôleraient:
Les échanges inter-Etats, Les relations étrangères et le commerce, l’administration des douanes, le contrôle de l’air, la terre et la mer, l’immigration et l’émigration, la nationalité et la citoyenneté, la monnaie (l’échange), les lois maritimes, le service militaire, les bases militaires, l’armée, la marine, les déclaration de guerre, les lois constitutionnelles, les procédures légales et juridiques, les traités, la communication de la radio et de la télévision, l’agriculture, les mines et les minérales, les autoroutes, le système postal, la sécurité sociale (pension, assurance maladie et vieillesse) et tous les autres domaines couverts par le gouvernement fédéral aux USA.
Les intitutions Haitiennes contrôleraient les affaires internes si la loi des USA n’est pas impliquée: santé publique et la pollution de l'environnement.
Les différences entre Haiti et les 50 autres Etats des USA, sauf le porto-Rico, seraient:
A. Haiti serait exempte en partie du code du revenu interne de USA
B. Il ne pourrait pas avoir des Sénateurs ni de congressmen à Washington
C. Il ne pourrait pas voter lors des élections présidentielles
D. Ne recevrait pas certains revenus réservés uniquement pour les Etats (étant donné que ces revenus sont réservés uniquement pour les contribuables aux USA).

Le pouvoir Exécutif:
- Ce pouvoir serait exercé par le gouvernement qui lui-même dirigerait un Cabinet conforme.
- Le pouvoir du gouvernement doit être ratifié par la législature.
- Il est élu (gouverneur) par le vote populaire pour 4 ou 5 ans. Il ne devrait pas y avoir de limite dans le terme du gouverneur.
- Son mandat débuterait toujours le 7 février après l’année de son élection et terminerait le jour où son successeur prendrait le service.
- En cas de mort (décès), de démission ou de destitution du gouverneur, le secrétaire d’Etat d’Haiti succéderait le gouverneur.
- Dans le où le secrétaire d’Etat ne voudrait pas ou ne serait pas en mesure d’assumer cette responsabilité, le chef e la court suprême assurerait le rôle de gouverneur assisté du secrétaire d’Etat des finances.

Le pouvoir Législatif
- Le pouvoir législatif résiderait dans la chambre des sénateurs et celle des députés.
- Le nombre de sénateurs serait établi selon les normes en vigueur par la constitution du pays.
- Le nombre des députés serait établi selon les normes en vigueur par la constitution du pays.
- Ces législateurs seraient élus par le vote populaire pour une période de 4 ou 5 ans.
- Ils auraient le pouvoir de déterminer comment d´´penser le revenu des taxes du pays.

Le pouvoir Judiciaire.
- Le système judiciaire serait dirigé par la court suprême.
- La court suprême serait formée au moins de 7 juges (un chef de la court suprême et six juges associés), nommés tous par le gouverneur.
- La structure du système judiciaire comprendrait:
A. La court d’appel
B. La court supérieure
C. La court civile et criminelle
D. La court municipale
- Il devrait y avoir un nombre exact de districts judiciaires.
- Chaque district judiciaire aurait au moins:
o 1 juge de district principal
o 6 juges associés
o 1 clerk
o 1 avocat des USA
o 1 Marshall des USA
o 1 magistrat des USA
o 1 juge pour s’occuper des faillites
o Des officiers de police
o Des reporteurs
o Des staffs
- Le gouvernement fédéral, qui serait établi à la Capitale d’Haiti, serait représenté par 2 juges de district et un procurateur. Ils seraient nommés par le président des USA.
- La court fédérale détient l’autorité finale.

Gouvernement local
Haiti est divisé en
1. ----- communes
2. ------ sections rurales
- Chaque commune est gouvernée par un maire élu par le vote populaire.



______________________________________________________________________________________

ACCUSE DE RECEPTION


J’ATTESTE AVOIR RECU LE DOCUMENT:
DEMANDE: ASSOCIER HAITI A UN SPONSOR ETRANGER, LE USA - TEL LE PORTO RICO

CE:
_________________________



SIGNATURE AUTORISEE:


_____________________________

Discussion

No comments yet.

join the discussion

Recent signatures

  • username

    Stephanie T. CazeauUnited States

    5 years ago
  • username

    Dorval StephensonUnited States

    5 years ago
  • username

    Humaine D. VavalUnited States

    5 years ago
See more

Petition highlights

There are no highlights yet.