message à l’opinion publique 2 sur les enjeux et défis économiques

Un groupe de personnalités nationales ont rendu public, à l’occasion du 2e anniversaire de la révolution, un nouveau « message à l’opinion publique», cette fois-ci focalisé sur les enjeux et défis économiques, dans le prolongement de celui consacré par le même groupe, il y a un mois, aux problèmes politiques et de gouvernance. L’économie nationale, est-il souligné dans le document, traverse une période grave, bien que l’année 2012 ait connu une reprise de l’activité économique et renoué avec une croissance positive après l’effondrement de 2011, outre le recul du taux de chômage. Plusieurs facteurs ont contribué à ces résultats, en particulier la politique financière, l’amélioration relative dans les secteurs du tourisme et des mines et les performances du secteur de l’agriculture. En dépit de ces signes positifs, le taux de chômage reste cependant élevé. Les taux de croissance et d’investissements et le rythme de création d’emplois dans le secteur public demeurent modestes. Parmi les risques qui menacent l’économie tunisienne, il y a lieu de citer l’augmentation du taux d’inflation, à une cadence qui incite à l’inquiétude et qui érode le pouvoir d’achat du citoyen(…). Pour les signataires du document, la situation critique de l’économie s’explique par deux facteurs principaux, à savoir : - L’utilisation du budget de l’Etat, par les gouvernements provisoires d’après la révolution, comme expédient pour calmer la situation sociale à travers les majorations salariales, les recrutements dans la fonction publique, la hausse des dépenses de compensation des denrées de consommation courante et les dépenses d’investissement public, d’où l’explosion des dépenses publiques et leur financement par des ressources exceptionnelles non renouvelables ou par l’endettement. Or, il y va de la capacité de l’Etat de faire face à ces dépenses et d’honorer ses dettes à l’avenir ; - La persistance de l’opacité du processus transitoire et la succession de secousses sécuritaires, sociales et politiques qui pénalisent l’investissement privé et qui confortent l’état d’esprit d’attentisme et d’absence de confiance en l’avenir. A la lumière de ces constats, les auteurs du texte estiment : • Que l’évolution de l’économie est étroitement liée à la situation politique et au processus de mutation démocratique, dans la mesure où la garantie d’une meilleure visibilité à l’investisseur, la reprise du rythme d’investissement, de croissance et d’emploi, de même que la saine gestion de la situation financière passent par la réunion des conditions d’un climat politique, sécuritaire et social stable et un processus politique clair en termes d’étapes et de timing de réalisation ; • Que remédier aux problèmes financiers existants commande de prendre des mesures audacieuses et difficiles comme l’instauration d’un consensus national participatif impliquant toutes les composantes politiques et sociales réellement influentes ; • Que l’économie tunisienne se trouve confronté à nombre de problèmes structurels hérités d’avant la révolution et auxquels il doit être remédié, parallèlement à la mise en œuvre de réformes profondes et courageuses à même d’accélérer le rythme de création d’emplois, notamment au profit des jeunes diplômés, ainsi qu’à la nécessiter de booster le développement dans les régions de l’intérieur ; • Que le redressement de la situation économique est tributaire des choix politiques adéquats qui, eux-mêmes, sont tributaires de l’assainissement du climat politico-social, avec la nécessité de rapprocher les vues des divers protagonistes, d’élargir et d’approfondir le champ du dialogue et de rompre avec la vision partisane des choses. Les signatures du texte sont Abdeljélil Temimi, Abdellatif Fourati, Mustapha Kamel Nabli, Tahar Boussemma, Mohamed Haddad, Hammouda Ben Slama, Slaheddine Jourchi et Hmida Enneifer. Texte traduit par Leaders

Discussion

No comments yet.

join the discussion

Recent signatures

  • username

    free bookmarks, Ukraine

    1 year ago Comments: eFvwEM Enjoyed every bit of your post.Thanks Again. Really Cool. http://crork.com/
  • username

    social bookmarking service, Russian Federation

    1 year ago Comments: vgCX0v I loved your blog post.Much thanks again. Will read on...
  • username

    bouagga abdelkhalek, Tunisia

    2 years ago Comments: good
See more

Petition highlights

There are no highlights yet.