Le sort réservé aux Aînés


Le 13 août 2010

 

MME Marguerite Blais

Ministre responsable des Âinés

500, Grande Allée Est, 1er étage

Québec, Qc.  G1R 2J7

 

 

 

Objet:  Comment traitons nous nos Aînés?

 

 

La présente a pour but de faire comprendre aux différents organismes concernés ce qui est réservé à nos personnes âgées ou vieillissantes.

 

Me voici devant ma mère désespérée, après une longue vie de sacrifices et de don d'elle-même pour être une bonne mère, une bonne citoyenne.  Elle se retrouve maintenant seule, séparée de son marie, "son homme" qui, par le fait de la perte de ses capacités , a dû être transféré dans une autre institution, puis une autre et une autre…

 

Je suis devant elle; J'ai mal dans tout mon Être de la voir torturée par cette séparation.  Elle a 85 ans, vulnérable, à la merci de tous et chacun mais surtout de ce système inhumain.  Elle fut une femme fière, intelligente, dévouée. Elle se voit perdre petit à petit tout ce qui lui tenait à coeur.

 

Voilà comment on récompense cet Être humain, comme bien d'autres d'ailleurs, en lui enlevant tous ses droits, et pire, la seule personne qui restait encore auprès d’elle,qui lui procurait un certain réconfort.

 

On les sépare.  Aussi bien dire on leur arrache la moitié de leur cœur.  Pouvons-nous encore nous demander pourquoi il y a recrudescence de suicide chez les personnes âgées?

 

Nous avons la prétention de nous décrire comme une société évoluée/juste.  Et bien moi je dénonce celle-ci comme inhumaine et cruelle.  La seule chose qui leur procurait encore un certain réconfort était de vivre ensembles.

 

La séparation de corps de nos parents, nos ainés est d'une cruauté inadmissible, une Honte.  Quand prendrez-vous le temps de regarder honnêtement la situation actuelle?  Pourquoi ne pas créer ou modifier des établissements qui seraient à "2 paliers" où les conjoints n'auraient pas à vivre cette grande déchirure.

 

Je ne peux mettre assez d'emphase sur la nécessité de tels établissements.  N'avez-vous jamais vu vos parents pleurer de désespoir?  De les sentir complètement à la merci de ce système plus qu’imparfait.  Les avez-vous déjà entendu dire "Une vie comme ça ne vaut plus la peine d'être vécue"  Avez-vous déjà vu dans les yeux de ces personnes devenues captives et démunie ce désespoir sans fond.  Ils se retrouvent dans le néant n'ayant rien ni personne pour se raccrocher. On ne peut continuer à les traiter comme s'ils étaient une simple marchandise et en disposer comme désuets.

 

Ceci se veut un CRIS DU CŒUR, pour moi, ma mère, et bien d'autres encore qui vivent ou vivront cette situation.  Nous ne pouvons permettre ces pratiques tout à fait cruelles que sont ces séparations, source d'extrême détresse morale, psychique, et émotive, voir, parfois mortelles.

 

Je m'élève de tout  mon Être pour dénoncer cette situation;  cessons de séparer ces gens qui nous ont tout donné et préservons ce qui leur reste de leur dignité ,sauvegardons un peu de leur bonheur.  Ne l'on-ils pas mérité?  Passons à l'action, redressons cette faille inhumaine. 

 

Je ne peux plus voir ces personnes pleurer… par notre faute, La Société.

 

 

 

Chantal Leclerc

 

 

 

C.C     Ministre de la santé du Québec

            Ministre de la Santé du Canada          

            FADOQ

            Groupe T.V.A

            J.E.     

            Député François Gendron

Links


Discussion

No comments yet.

join the discussion

Recent signatures

  • username

    Renée Carignan, Canada

    4 years ago Comments: Il faut faire très attention à nos personnes âgées, comme on va vouloir que les plus jeunes prennent soin de nous car les prochaines personnes âgées, ce sera nous....
  • username

    Nicole Corriveau, Canada

    4 years ago Comments: -
  • username

    Raymonde Bellerose, Canada

    4 years ago Comments: -
See more

Petition highlights

There are no highlights yet.