défense de la laïcité dans le 20 arrondissement

La Federation de Paris de la Libre Pensee soutient la petition de citoyens du XX contre les nuisances sonores des cloches de l’eglise Jean de Bosco POUR LA DEFENSE DE LA LAICITE DANS LE XX ARRONDISSEMENT A PARIS Depuis le 10 juin 2008, l’eglise saint Jean de Bosco, 79, rue Alexandre Dumas, 75020 Paris, s’est mise à sonner les heures, tous les jours de la semaine, avec un angelus à midi et à 19 heures. Changement de cure, de pape, dont se devoilent jour apres jour les convictions profondement reactionnaires, changement de municipalite aussi puisque Mme Calandra (PS) est nouvellement elue. Coincidences ou faisceaux de convergences Auparavant, les cloches, dans ce quartier dont la qualite principale est un calme incomparable, sonnaient les seules ceremonies cultuelles, avec un concert de carillons de temps en temps. D’abord discrete et integree dans un quartier a tres forte mixite sociale et confessionnelle, l’eglise impose maintenant sa presence dans l’environnement urbain d’une manière combative qui suinte le proselytisme. Le son des cloches n’est pas neutre. Historiquement, c’est durant le XIV siècle que les cloches de l’eglise furent combinees aux horloges mecaniques. Les cloches de l’eglise, avec une ponctualité implacable, mesurent de façon audible le temps qui passe, et leur rythme, qui ne connait pas de repos, est charge d’une signification ineluctable afin de rappeler à l’homme qu’il est mortel. La sonnerie de l’angelus est l’annonce d’une priere chez les catholiques, matin, midi et soir. C’est clairement un message religieux diffuse dans l’espace public. Subir le bruit des cloches tous les jours, du matin au soir, c’est non seulement subir une nuisance sonore de façon continue mais c’est aussi vivre sous le joug de l’Eglise. L’occupation par une religion de l’espace sonore public est contraire au principe de laicité. Le maire, en tant que representant de l’Etat, est garant des principes republicains. Or, malgre de multiples sollicitations, la mairie refuse d’agir afin de faire respecter la loi. Il semble que les elus du XX aient une conception tendancieuse des problemes de nuisance sonore, des lors que ces nuisances sont creees par une eglise. Nous nous posons la question du respect de la laicite dans le XX puisque la passivite de la mairie est symptomatique d’un accord tacite qui laisse le champ libre au religieux. Il semblerait que la mairie du XX, ne souhaitant pas assumer ses responsabilites, traite de maniere partiale et meprisante ce dossier et mise sur un pourrissement de la situation. Ce probleme, local, touche en realite a des principes plus fondamentaux et c’est en cela qu’il peut concerner toute personne soucieuse de defendre le principe de laicité attaque de nos jours sur de nombreux fronts. JE SOUTIENS LA DEMARCHE DES RIVERAINS DE L’EGLISE SAINT JEAN DE BOSCO QUI DEMANDENT EN VAIN À LA MAIRIE DU XX D’INTERVENIR AFIN D’OBTENIR LA CESSATION DES SONNERIES HORAIRES QUOTIDIENNES, AINSI QUE DE L’ANGELUS DE MIDI ET DE 19 H, QUI ONT ETE INSTAURES ARBITRAITEMENT PAR L’EGLISE ET DE FAIRE RESPECTER SANS AMBIGUITE LE PRINCIPE DE LAICITE.

Sponsor

Federation de la Libre Pensee de Paris

Links

http://portaildesfederations.ouvaton.org/spip.phparticle417

Discussion

No comments yet.

join the discussion

Recent signatures

  • username

    mark west

    2 months ago
  • username

    laschFrance

    11 months ago
  • username

    naudier gilbertFrance

    1 year ago
See more

Petition highlights

There are no highlights yet.