Pétition des ingénieurs et futurs ingénieurs marocains formés au Québec

Montréal, le 10 avril 2010


Groupe des ingénieurs et futurs ingénieurs

issus des universités du Québec

Monsieur le Ministre de l'Education Nationale,

de l’EnseignementSupérieur,de la Formation

des Cadreset de la RechercheScientifique


Objet: Demande d’équivalence du baccalauréat québécois en ingénierie au diplôme

d’ingénieur d’État marocain.

Monsieur le Ministre;

Tout d’abord, il faut souligner que cette lettre traduit la volonté de jeunesingénieurset futursingénieursmarocains issusdes universités québécoises, de participer au progrès et à l’émergence de leur pays.

En effet, le Maroc a opté pour une politique de réalisation deméga-projetsstructurant visant l’amélioration de sa capacité d’accueil d’investissement et la pérennité de la relance économique réalisée au cours des dernières années. Pour ces raisons et d’autres liées à notre attachement à notre pays, nous sollicitons votre excellence pour trouver une solution au problème concernant la non reconnaissance de l’équivalence du baccalauréat québécois en génie au diplôme d’ingénieur d’État octroyé par les grandes écoles marocaines en ingénierie.

Nous demandons par la présente qu’il soit reconnu au titulaire du baccalauréat québécois le titre d’ingénieur d’État comme tel est le cas pour les titulaires de diplômes d’ingénieur formés en France, en Russie ou d’autres pays.

A notre sens, nous ne trouvons aucune justification plausible étayant ce refus permanent des autorités compétentes, ni au niveau de la réglementation organisant le titre d’ingénieur d’État au Maroc, notamment le Dahir du 11 juin 1949 (13 chaâbane 1368), ni au niveau du nombre d’années d’étude.

De plus, nous tenons à vous informer qu’une entente a été signée entre la France et le Québec le 11 mars 2009 selon laquelle, le diplôme d’ingénieurQuébécoisaura la même valeur que celui d'un ingénieur diplômé de France, ce qui met en exergue lebien-fondéde notre demande au vu du Dahir susmentionné stipulant que si un diplôme d’ingénieur obtenuàl’étranger est reconnu en France, il l’est aussi au Maroc.

Enfin, nous souhaitons que notre demande reçoive le soutien et l’appui de votre excellence, dans la mesure où la perpétuité de ce problème remet en cause tout projet de retour au pays pour la plupart de ces compétences.

Veuillez agréer, monsieur le Ministre, nos respects dévoués.

Pièce jointe: Liste des pétitionnaires.


Links

Discussion

  • zak I totally agree

join the discussion

Recent signatures

  • username

    zak

    3 months ago
  • username

    Yasmine Alloul

    6 months ago
  • username

    Hatim ElCanada

    10 months ago
See more

Petition highlights

There are no highlights yet.